©Romain Froquet, Jules Hidrot, Christine Soler

Romain Froquet

Romain Froquet a évolué et s’est révélé artistiquement dans le collectif 9e concept qu’il intègre en 2000.
Son travail, inspiré par l’art tribal et africain, se partage entre spontanéité et structuration. Un mélange de traits, couleurs, anarchie, contrôle, arabesque, volutes abstraites,…

 

Interview de Romain Froquet
Par Vibration Clandestine

 

Romain, parlez-nous un peu de vous…

Je suis artiste peintre et je suis basé à Paris depuis une quinzaine d’années. Mon travail se présente sous différentes formes : la peinture, le dessin, l’installation ou encore en extérieur. J’aime bien me diversifier et expérimenter de nouveaux matériaux et de nouveaux lieux de création. C’est pour ça que je voyage autant que possible pour me renouveler, aller à la rencontre des autres et trouver de nouvelles sources d’inspiration.

 

Comment pourrions-nous définir votre style, votre univers ?

Mon univers est en perpétuelle évolution. Pour moi rien n’est figé, tout est en mouvement, comme mes lignes que j’anime grâce à une gestuelle maîtrisée ou encore la couleur que j’expérimente au travers de combinaisons toujours inspirées de mes rencontres ou mes voyages du moment. Mon style est aussi fortement inspiré par l’art tribal et l’art africain ainsi que par des artistes qui y font référence.

je voyage autant que possible pour me renouveler, aller à la rencontre des autres et trouver de nouvelles sources d’inspiration

Au mois de Mars sort votre première monographie Racines, parlez-nous de ce projet.

Cet ouvrage est un retour sur les 3 dernières années. C’est une période durant laquelle ma production a été assez dense car j’ai été sollicité pour de nombreuses expositions ou autres interventions artistiques. Maintenant il est temps d’en faire le bilan et d’avoir un regard plus posé sur ma création et de poursuivre mes recherches comme je l’ai toujours fait, afin de continuer à avancer et à progresser.

 

Après votre résidence à Houston, votre participation à Paris Face Cachée, quels sont vos projets à venir ?

Il y a plein de beaux projets à venir pour cette année 2015. Ce que je peux plus ou moins vous dévoiler sont : une exposition individuelle a Houston au mois d’avril prochain, une résidence à Marseille avec mon collectif d’artistes et la seconde édition de l’exposition « Undefined », présentée au 6b au mois de septembre dernier avec Jungle et Joachim Romain.

 

Le mot de la fin :

Événement le 5 mars pour la sortie de ma monographie « Racines » à Les petites gouttes dans le 18e (http://tinyurl.com/ngbvzkf) en compagnie de mes deux prédécesseurs de BOOTleg Bruno Leyval et Sadhu le Serbe.

www.romainfroquet.fr
www.facebook.com/romainfroquet
www.instagram.com/romainfroquet

Partager :