Artfx_Atome_VimeoHD_1004

ATOME

 

Atome. Nous ne parlerons pas de physique-chimie, nous ne traiterons pas des interactions entre molécules, puisque plus aucune loi ne régit cet univers. Il n’y a pas de limites à l’art et à la création ! Atome est un court métrage d’Adrien Cappai, Chloé Mille et Valentin Tuil, une fresque artistique sur une scène surréaliste.

 

Interview de Adrien Cappai, Chloé Mille et Valentin Tuil, par Vibration Clandestine

making_of_h264_936
Adrien Cappai, Chloé Mille et Valentin Tuil

 

Tout d’abord, expliquez-nous dans quel cadre ATOME a été réalisé ?
Atome a été réalisé dans le cadre de notre court métrage de fin d’études, à l’école ArtFx, Montpellier. La dernière année de l’école est entièrement dédiée à ce projet, qui nous a permis de réaliser un projet de bout en bout, de la phase de conception, en passant par le tournage et enfin la post production. Ce court métrage a donc été l’occasion de montrer nos capacités aux différents studios de post production dans lesquels nous étions susceptibles de travailler lors d’un jury au cinéma. 

 

making_of_h264_358
Making of du court métrage Atome

Les effets spéciaux sont le cœur même d’ATOME. Pouvez-vous décrire simplement cet étape de la réalisation (durée de la conception, techniques utilisées…) ?
Nous avons travaillé sur Atome pendant environ onze mois, environ quatre mois de préproduction (développement du concept, scénario, story-board, préparation du tournage etc..). Le tournage a lui été organisé sur 4 jours pleins, et le reste de l’année était consacré aux effets spéciaux.

Au niveau de la technique, nous avions chacun notre rôle bien défini, Valentin spécialisé dans le « compositing », s’est occupé principalement de mélanger les éléments en 3d avec les images réelles, pour que le tout paraisse cohérent et réaliste.

Chloé et moi-même nous sommes occupés de la partie « Fx », c’est-à-dire les simulations d’explosions, de fumée, de peinture ou encore de particules.

Il y a beaucoup de facettes dans les effets spéciaux, nous avons décidés bien sûr de mettre en avant nos spécialités mais nous avons participé à toutes les autres étapes de production comme la modélisation, le layout (organisation de la scène 3D) ou encore le rendu de l’image 3D.

« Le tournage a lui été organisé sur 4 jours pleins, et le reste de l'année était consacré aux effets spéciaux. »

 

Nous savons que la musique (dubstep) a été réalisé par Pierre Novi, Romain Salas et leur studio, Le bruit qui Court. Mais qui est l’artiste qui réalise la fresque ?

making_of_h264_789
Making of du court métrage Atome

En effet, Pierre NOVI a réalisé la musique du film, et Romain SALAS les bruitages et autres sound-designs, quand à la fresque, c’est Al, l’acteur même du film qui s’en est occupé. Nous lui avons demandé de réaliser une fresque déstructurée à base de coups de pinceau anarchiques, avec une base vide en forme de triangle en son centre. Nous voulions quelque chose de très graphique. En réalité, la fresque a été peinte sur un grand drap noir, et nous l’avons intégrée sur le mur du hangar en post production. Les contraintes du tournage ne nous permettaient pas de la réaliser en « live ».

 

ArtFX vous a préparés aux effets spéciaux, à l’animation 3D, jeux vidéo. Vers quelles branches vous dirigez-vous ? Avez-vous un domaine de prédilection ?
À la sortie de l’école, nous sommes formés pour travailler dans différents types de studios en effet, et nous sommes en ce moment tous les trois dans différents d’entre eux. Chloé travaille chez Illumination Mag guff, sur un long métrage d’animation, Valentin lui chez Teamto sur de la série d’animation, quand à moi je suis chez Nightshift, où je travaille sur de la publicité et du court métrage.

Les façons de travailler sont bien différentes en fonction du type de production et chaque studio a sa propre manière de travailler, mais nous pouvons travailler dans tous ces domaines, ce qui nous permet de ne pas s’enfermer dans un style en particulier.

 

Le mot de la fin …
Atome était une super occasion de travailler sur un projet que l’on menait de bout en bout et qui correspondait vraiment à ce que nous voulions faire, sans les contraintes du milieu professionnel et tout en achevant notre formation. Cela nous a donné à tous les trois une solide expérience pour la suite et l’envie de continuer dans cette voie, en espérant pouvoir un jour recommencer l’expérience d’une telle réalisation. 

 

www.artfx.fr

 

Partager :