(c) Jef Rabillon

Sacré Printemps

Nés à Tunis et vivant actuellement à Lyon, Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou rejoignent le Sybel Ballet Théâtre après avoir intégré le Conservatoire de Musique et Danse de Tunis. Les deux chorégraphes travaillent ensemble depuis 1995, mais c’est seulement en 2005 qu’ils créent leur compagnie Chatha. En 2006, ils créent ensemble leur première pièce de groupe présentée à la Biennale de la Danse de Lyon. Leur collaboration dure depuis des années et a fait naître de nombreuses créations.

Sacré Printemps sera en représentation à la scène nationale de Mâcon le jeudi 22 janvier à 20h30.

Sacré Printemps est leur dernière création écrite pour 7 danseurs.
C’est sur une musique d’Eric Aldéa et Yvan Chiossone que les danseurs évoluent et tentent de refléter la Tunisie actuelle. Une Tunisie qui cherche à écrire sa constitution, qui cherche à rassembler, à fédérer autour d’un projet commun.
Sacré Printemps guide les corps vers une énergie commune qui permet de s’affranchir des codes, des cadres imposés pour restituer une certaine synergie.
Aïcha et Hafiz écrivent une nouvelle partition de la Tunisie, d’une société qui se mobilise, s’indigne cherchant à réunir, à ne former plus qu’un.
Bilal Berreni est le point de départ de cette nouvelle création. Aïcha et Hafiz ont été bouleversés par ses représentations des martyrs de la révolution réalisées sous forme de personnages peints sur les murs de Tunis. Comme un hommage au talent de Bilal, les deux chorégraphes se sont inspirés de ses œuvres éphémères pour réaliser leur scénographie.

Sacré Printemps sera en représentation à la scène nationale de Mâcon le jeudi 22 janvier à 20h30.
Pour réserver votre place rendez-vous sur le site internet du théâtre.

 

www.theatre-macon.com

Partager :