Scarabée Chambéry vu du ciel

Le Scarabée

 

Le scarabée a Chambéry : un outil de diffusion musiques actuelles et un espace de travail en résidence

Salle de spectacles municipale à Chambéry, espace culturel de qualité, mais également seule salle chambérienne pouvant accueillir de 400 à 950 personnes debout, Le Scarabée a accueilli depuis son inauguration en 1994 pas moins de 360 concerts et, en fonction de sa configuration 400 places assises, dans le cadre du soutien aux structures locales, du théâtre, de la danse, du cirque, des spectacles de fin d’année…

Dans la continuité du travail engagé depuis à présent 4 ans, la ville de Chambéry a priorisé progressivement les musiques actuelles dans l’activité de la salle, par une programmation régulière de concerts, des périodes réservées au travail en résidence, tout en permettant l’accueil des autres types de manifestations.

C’est le maintien de cette pluridisciplinarité, parallèlement à la mise en place d’une « colonne vertébrale » autour des musiques actuelles portée par la ville, qui fait toute l’originalité du projet, pour  cette salle encore trop perçue comme une simple salle de quartier.

 

config1000
La Salle du Scarabée

La ville de Chambéry portera donc elle-même une partie de la programmation « musiques actuelles » : 1er rendez vous le 3 avril, avec Didier Wampas & The Bikini Machine, et en première partie Os Drongos, groupe chambérien dont ce passage sur scène fait suite à un travail en résidence et d’accompagnement.

Illustrant tout à la fois une volonté d’éclectisme et d’un rayonnement dépassant le simple territoire chambérien, la salle accueillera dés le 29 mars une soirée électro proposée par Salamah Productions avec Générale Hydrophonick, Dragongaz (Interlope), Schvédranne et Dubmentalist.

Le soutien à l’émergence est également au cœur du projet, avec un plateau ska  le 26 avril proposé par Minimal Chords (The Chouquet, Rules of Peace, et Paranoïa), puis un plateau scène locale le 7 mai avec Haroun Tasief, The Jargonauts et Ricky James. Autre rendez vous illustrant la continuité du soutien aux acteurs locaux des musiques actuelles, le 16 mai, cette fois musique du monde à travers la carte blanche accordée à Fawzy Al Aiedy dans le cadre de la Biennale de la guitare, avec son projet Medi Terra et sa formation Radio Bagdad.

Dans la même logique, les foisonnants Mazalda viendront en résidence peaufiner leur show turbo clap station, et on les retrouvera au Scarabée en concert à l’automne, tout comme Danguba, groupe également en fort développement produit par Zn et Salamah Productions.

 

lescarabee.chambery.fr

Partager :